La magnétothérapie

Connaissez vous la magnétothérapie?
J’ai découvert cela il n’y a pas si longtemps et ai fait l’expérience pour soulager mes migraines et autres petites douleurs du quotidien avec une chevillère aimantée de chez Energétix.
Coté migraines, elles étaient bien moins fortes même si les aimants en étaient très éloignés (cheville-tête il y a du chemin) quand aux douleurs et bien je n’avais plus à prendre de médicament.
Je compte faire l’acquisition dans les prochains mois d’un bracelet (à mettre au poignet cette fois) et d’un coeur magnétique pour les maux ponctuels.

Ce matin, on m’a fait part d’un très bon article qui explique bien en détail les bienfaits et le principe de la magnétothérapie. Je vous retranscrit l’article de « Top Santé.com » ici:

La technique des aimants gagne du terrain. Après le Japon, nous aussi sommes en train de lui reconnaître un rôle alternatif sur la prise en charge de la douleur. On vous explique comment ça marche.

1. MAGNÉTOTHÉRAPIE: COMMENT ÇA MARCHE?

La « magnéto-thérapie » repose sur les effets biologiques des champs magnétiques sur l’organisme vivant. Un champ magnétique pénètre toute cellule qui lui est exposée. Cela stimule les échanges d’ions de polarités opposées (ndlr, le fameux Yin et Yang de la médecine chinoise) et améliore l’utilisation de l’oxygène dans les cellules. 
Lorsque le sang, liquide conducteur, circule à travers le champ magnétique provoqué par les aimants placés au contact de la peau, des micros courants électriques se créent et stimulent la circulation du sang, de la lymphe et des influx nerveux. Les échanges chimiques sont boostés et les cellules régénérées.

2. MAGNÉTOTHÉRAPIE: ELLE DIMINUE LA DOULEUR

En détendant les muscles contractés, cette technique, qui repose sur l’utilisation d’aimants, diminuerait la sensation de douleur. Comme beaucoup de médecines douces, elle suscite scepticisme de part et d’autre. Pourtant, le Japon l’a reconnue comme médecine à part entière, et certains hôpitaux européens réfléchissent à l’intérêt d’y avoir recours.
A Paris, l’hôpital Sainte Anne est l’un des précurseurs de l’enseignement de cette médecine alternative (aujourd’hui aussi enseignée à l’UER de médecine de Bobigny) où le Dr Albert Tanios, neuro-psychiatre, l’a découverte. « En 1978 déjà, alors que je cherchais un sujet de mémoire, j’ai été amené à travailler sur les séquelles psychiques des traumatisés crâniens. Je travaillais avec le Pr Yves Rocard qui testait les aimants sur les patients traumatisés. » Des études qui ont convaincu le jeune médecin, qui, 30 ans plus tard, n’en a toujours pas démordu.

3. MAGNÉTOTHÉRAPIE: ELLE BOOSTE LES ENDORPHINES

« Par ailleurs, précise le Dr Tanios, les aimants génèrent des sécrétions d’endorphines par le cerveau. Cette hormone, dite du bien-être, est un puissant antalgique sans les effets secondaires d’un médicament. » Son effet calmant permet de soulager les douleurs provoquées par la contracture des muscles.

4. MAGNÉTOTHÉRAPIE: ÇA SOIGNE QUOI?

Qu’on se le dise, cette technique ne guérit rien. En revanche, elle soulage les effets secondaires de pathologies douloureuses telles que les douleurs dorsales et rhumatismales ou encore la migraine…
Le mot clé du bien-être, c’est l’équilibre. Mais déjà, sur le plan physiologique, beaucoup de facteurs poussent au déséquilibre : « Quelqu’un qui entend mal de l’oreille droite aura tendance à se pencher pour s’appuyer sur son oreille gauche, explique le Dr Albert Tanios. Idem pour celui qui voit moins bien d’un œil. Ce réflexe conditionne la posture : en se positionnant trop d’un côté, on se contracte. Et quand il y a contracture, il y a douleur puis, parfois, développement d’une pathologie. »

5. MAGNÉTOTHÉRAPIE: LE RÔLE DES AIMANTS

En les positionnant sur la partie du corps déséquilibrée, on apporte une réponse anti-inflammatoire (pôle positif) ou relâchante (pôle négatif). « Nous possédons tous un champ magnétique dans notre corps, souligne le spécialiste. L’aimant canalise cette énergie qui descend sur le nerf et la cellule qui va relâcher ou contracter le nerf du muscle. »
L’équilibre rétabli de la posture permet à la douleur de s’estomper.
La magnothérapie devrait donc soulager à coup sûr les douleurs dorsales, les crises de migraines et autres petites misères du quotidien. « Pas forcément, reconnaît Monique Vial, auteur de Le Pouvoir naturel des aimants (éd. Api Presse). Il y a parfois des barrières mentales à dépasser : si vous répétez comme un mantra « ça ne peut pas fonctionner », c’est sûr que ça ne marchera pas ! ».

6. MAGNÉTOTHÉRAPIE: COMMENT UTILISER LES AIMANTS

En 1987, l’OMS a déclaré la magnétothérapie sans danger pour la santé. Du coup, on en trouve un peu partout, sur les marchés mais aussi sur internet et dans des boutiques spécialisées.
En vente libre, les aimants se commercialisent sous forme de pastilles, de vêtements magnétisés, de couvertures ou de collier cervical mais peuvent aussi servir à magnétiser des boissons.
Leur champ d’application est vaste : péri-arthrite de l’épaule, entorses, arthroses, rhumatismes, crampes, migraines, ulcères variqueux, troubles du comportement alimentaire et même… teint brouillé !
Selon l’indication, on les porte quelques heures par jour ou en permanence. Par exemple, si un gros mangeur verra son appétit diminuer en les portant 30 minutes avant chaque repas, un grignoteur aura intérêt à les porter toute la journée. « Pour une action sur le long terme, il faut au moins trois semaines de cure », conclut le Dr Alfred Tanios.

7. MAGNÉTOTHÉRAPPIE: 5 CHOSES À SAVOIR

1. Les aimants font la paire. Les aimants fonctionnent par couple, polarité nord (anti-inflammatoire) et polarité sud (tonifiante, réparatrice et cicatrisante) et se placent de part et d’autre de l’épicentre de la douleur, à des distances plus ou moins éloignées l’un de l’autre selon les modèles.
2. Les aimants sont étanches. Ils peuvent rester en place pendant la douche ou le bain.
3. Les aimants sont « immortels ». L’énergie qu’ils contiennent ne se décharge pas, donc leur durée d’utilisation est illimitée.
4. Les aimants magnétisent l’eau. Diurétique et assimilable, l’eau magnétisée améliore le tonus, la digestion et le transit.
5. Les aimants sont parfois déconseillés. Les pace-makers, fonctionnant aussi avec un aimant, pourraient être déréglés par l’usage d’un autre aimant. Durant les trois premiers mois de la grossesse, il faut s’abstenir.

Auteur : Marine Féron

Publicités

Laisser un commentaire, ça me fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s