La trousse de base de la scrappeuse!!!!!!

Aujourd’hui je vous présente mes outils indispensables à mes petits travaux de papier.

J’utilise bien plus que ça mais ceux là sont vraiment ceux dont je ne peux me passer.
On y retrouve coté coupe des ciseaux à bouts pointus pour les détails et j’avoue adorer ceux de Stampin’up! car ils sont assez polyvalent (ref 103579 p177), un cutter ordinaire, un réglet en métal (comme ça on mesure et on peut couper avec aussi), un petit tapis de découpe que j’emmène partout et un grand sur mon bureau et mon massicot (ref129722 p176).
Très pratique pour les brads et autres petits embellissements, avoir une pince. 
Coté adhésif, je suis très équipée je ne vais pas vous parler de tous les types que j’utilise mais juste des essentiels, c’est à dire, la colle verte Scotch gel sans acide, très polyvalente elle aussi pour le scrap et tout mon bricolage, je l’utilise depuis des années. Ensuite j’ai découvert la colle liquide de Stampin’up! (Ref 110755 p175) qui sèche très vite et est très précise, une toute petite goutte suffit et pour ça aussi je l’adore, les glue dots (ref103683 p174 entre autre) et la mousse 3D (ref 104430 p175) pour fixer des embellissements sont idéales, du double face aussi. Depuis peu j’ai acquis le tapis silicone de Stampin’up! (ref127853 p175) vraiment top pour ne pas mettre de la colle partout et surtout pour les collages difficile comme avec du pistolet à colle, rien n’y adhère, du coup on peut y déposer directement la colle dessus comme support (surtout les cocardes).
Il est toujours utile d’avoir un plioir, une agrafeuse, 1 critérium (plus pratique qu’un crayon à tailler), une gomme, un feutre à pointe fine ici un Stampin write noir nu (ref 100082 p145), une pointe à percer pour les brads, des morceaux de mousses pour encrer les bords des papiers afin de les vieillir, des doigts mousses etc…
Un outil que je trouve magique, la drop a dile, cette pince fait tout, enfin pas vraiment mais déjà beaucoup à elle toute seule. Et oui, on perce comme dans du beurre à peu près tout, on pose des oeillets.
Coté encre il est très utile d’avoir de la stazon qui adhère à toutes les matières et son nettoyant, idéale donc sur du plastique dingue ou aquarelle par la suite un motif. La versamark est la base pour embosser à chaud avec le pistolet chauffant (pas en photo) vous en trouverez un dans le catalogue Stampin’up! p167 ainsi que les poudres. Si vous utilisez des tampons clear (non monté) de bons blocs acrylique sont à choisir et les encres de votre choix.
Pour le coté aquarelle j’avais l’habitude d’utiliser un pinceau fin et le pinceau à réserve d’eau, aujourd’hui j’utilise plus le crayon estompe Stampin’up! (ref 102845 p164).
Et pour finir, je traine une brosse à dents pour éliminer les poussières de papier de mon massicot et des lingettes bébé pour nettoyer mes tampons en balade, à la maison j’aime mon chiffon microfibre.
Voilà déjà pas mal d’outils pour être à l’aise dans ces travaux.
N’hésitez pas à partager d’autres outils indispensables, j’en ai surement oublié quelques uns.
J’espère que cet article vous aura plut.

Publicités

Laisser un commentaire, ça me fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s