Histoire de lames…

Vous me connaissez, je ne cache rien et ce matin je prends le temps de vous raconter une histoire.

Tout a commencé hier soir à 19h par l’ouverture Européenne des commandes des lames de coupes suite à l’arrivée du stock aux entrepôts.

Imaginez les clientes et démonstratrices qui depuis 2 jours, après des mois d’attente, se réjouissaient de pouvoir valider enfin leur commande.

Combien étaient-elles?

Je vous le donne en mille….

Beaucoup trop!!!!!!

Le serveur n’a pas tenu 1min. Mais le stock reçu non plus.

Que cela ne tienne, un autre stock était en chemin d’environ 24000 lames. Lui aussi n’a pas tenu plus de 20min.

Alors mon histoire à moi. J’ai réussi à saisir mes commandes en rafraichissant mon écran continuellement sauf que je n’ai jamais put la valider au drame de mes clientes.

Une commande qui aurait dut me prendre 5min, fut un échec en 1h30 de saisie. Voyez comme je suis persévérante.

Ce qui me chagrine le plus, ce sont les commentaires que je lis partout sur les réseaux sociaux, disant tout et n’importe quoi à propos de Stampin’up!, de son massicot et de ses lames. En tant qu’intermédiaire nous n’avons pas toutes les informations mais il est certain que nous rencontrons une baisse de qualité sur cet outil depuis un bon moment et après une petite amélioration le niveau n’est pas à la hauteur de la société sur plusieurs points et en premier lieu les délais de fabrication.

Nous respectons donc la décision qui fut prise, nous regrettons de n’avoir plus d’informations sur la brutalité de cette décision ni sur le prochain outil qui le remplacera.

Stampin’up! étant une société américaine travaillant avec l’Europe et de nombreux intermédiaires, souhaite aujourd’hui être plus direct dans sa fabrication en supprimant des partenariats comme Sizzix, d’où l’arrêt de la vente de la Big Shot au prochain catalogue et des planches Insta.

L’autre difficulté de gestion pour une telle société, c’est l’informatique pour les commandes, les stocks. Nous en avons subit les conséquences hier soir par cette surcharge exceptionnelle.

Créez un boom, un évènement extraordinaire et vous aurez le même effet partout. Il est donc difficile de parer techniquement ce phénomène.

Nous remontons cette information actuellement et proposons une solution si un accord est possible avec le fournisseur et si techniquement cela puisse être réalisable informatiquement.

Sachez que nous communiquons énormément avec la hiérarchie Stampin’up! petite ou grande démonstratrice, alors parlez nous, faites des propositions constructives.

Le fournisseur continu de garantir des livraisons jusqu’en septembre mais à ce jour aucune quantité n’est communiqué. Dans ces conditions, comment garantir une livraison à tout le monde? Voilà pourquoi on se bat encore dans nos communications avec la hiérarchie pour obtenir une solution satisfaisante pour vous, pour nous.

Après dites vous qu’il y a plus vital que des lames de coupe papier. Je me bat surtout pour les clientes n’ayant pas eu le temps d’amortir leur outil récemment acheté.

N’oublions pas non plus que cet outil pli avec précision et que sa lame de pli ne s’use pas, offrez lui une seconde vie avec ses rangements en dessous.

Bonne journée à tous.

2 réflexions sur “Histoire de lames…

Laisser un commentaire, ça me fait toujours plaisir

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s